Faits saillants

Généralités

  • Peut prendre la forme d’un marais filtrant

  • Complémente bien l’aménagement de bandes riveraines

  • S’applique à toutes les productions utilisant des pesticides

Avantages

  • Réduit de 80 à 90% les résidus de pesticides dans les eaux de rinçage

  • Peut coûter moins cher avec l’utilisation de matériaux usagés

Défis

  • Nécessite un entretien annuel au printemps

DESCRIPTION TECHNIQUE

Un biofiltre est un système de traitement des eaux de rinçage contaminées, qui est simple de construction et d’entretien. Le biofiltre tire parti de la tolérance des microorganismes du sol aux pesticides utilisés au champ pour en faciliter la décomposition.

Une dalle de béton capte les eaux de rinçage, les achemine dans un réservoir souterrain, pour ensuite les pomper vers un substrat composé de terre de champ (1/4), de compost (1/4) et de paille hachée (1/2). Un débit constant de gouttelettes garantit l’humidité du substrat. Enfin, l’effluent peut être renvoyé pour un autre passage dans le biofiltre, rejeté dans un champ d’épuration ou envoyé vers d’autres étapes de traitement des eaux (ex. marais filtrant).

Mise en place
à la ferme

  1. Choisir un site facile d’accès à la machinerie, à proximité de l’entrepôt des produits phytosanitaires et pourvu d’un accès à l’eau sous pression et à l’électricité et, si possible, avec un certain dénivelé naturel

  2. Construire et connecter le réservoir, la dalle de rinçage et le biofiltre selon les directives de la fiche du MAPAQ

  3. Ajuster les débits des différents embranchements afin d’assurer une recirculation constante

Distributeurs

Coûts

7000 à 9000$
excavation et assemblage en sus

Le coût de construction d’un biofiltre se situe entre 7 000 et 9 000$. Ce prix n’inclut pas l’assemblage, ni l’excavation. Il est toutefois possible d’utiliser certaines pièces usagées afin de diminuer les coûts de construction.

Le biofiltre nécessite aussi un entretien régulier. Il faut vérifier que le substrat reste humide (1 fois/semaine), remplacer les tuyaux colmatés (1 fois/an), hiverner la pompe, ajouter de la paille au substrat (1 fois/an) et remplacer le substrat (1 fois/5-10 ans)

On vous invite à consulter le détail des coûts dans le feuillet préparé par le MAPAQ.

Subventions

Jusqu'à
10000$

Programme Prime-Vert Volet 1 | Équipements et pratiques visant la réduction des risques liés aux pesticides – MAPAQ

  • 70 à 90% des dépenses admissibles
  • Jusqu’à concurrence de 10 000$ par exploitation agricole
  • Programme en vigueur jusqu’en 2023
  • À noter que les subventions pour l’ensemble des Équipements et pratiques visant la réduction des risques liés aux pesticides sont cumulatives et ne peuvent pas dépasser 60 000$ pour la durée du programme

Consulter votre bureau de direction régionale ou votre agronome pour plus d’informations

Personnes-ressources

Stéphanie
Sanchez

M. Sc., biologiste
Biopterre

Carl
Dion Laplante

Agronome
PRISME

sources : Sanchez et al., 2014 / De Foy et al., 2015

Validé par Philippe Jetten-Vigeant, agr.