DESCRIPTION TECHNIQUE

Le désherbage électrique consiste à électrocuter des mauvaises herbes. En traversant la plante, le courant électrique fait éclater ses vaisseaux, ce qui va la dessécher jusqu’à ce que mort s’en suive. Le système est relativement simple : une électrode entre en contact avec les mauvaises herbes – Gzzzt! – et une autre en contact avec le sol ferme le circuit. L’électricité est produite par une génératrice connectée à l’arbre moteur du tracteur.

Cette technique a pour avantage d’éliminer les mauvaises herbes sans retourner le sol. En plus, elle permet de détruire à la fois les parties aériennes et les racines des mauvaises herbes. Par contre, elle est moins efficace contre les graminées, et le réglage de l’intensité électrique dépend de plusieurs facteurs (nature du sol, humidité, stade de croissance des mauvaises herbes, etc.). Les risques pour la faune du sol restent aussi à déterminer. C’est pourquoi le désherbage électrique requiert un bon accompagnement. En fait, en Europe, il n’est pas rare de trouver des fournisseurs de service offrant le désherbage électrique à contrat pour simplifier la vie aux producteurs.

La technique a un excellent potentiel de complémentarité avec d’autres techniques de désherbage dans un contexte de régie intégrée. Elle est également compatible avec le semis direct contrairement au désherbage mécanique.

Faits saillants

Généralités

  • Alternative aux herbicides de contact

  • Technique relativement nouvelle et peu répandue au Québec

  • Il existe des modèles à monter sur un tracteur comme des appareils manipulés par un travailleur

  • Compatible avec le semis direct

Avantages

  • Aucun risque de développer de la résistance

  • Aucune remontée de nouvelles graines

  • Ne provoque pas d’érosion des sols

  • Peut nécessiter moins de travailleurs que le sarclage manuel (modèles pour tracteurs)

Défis

  • Risque d’incendie dans certaines situations (ex. sécheresse, résidus)

  • Besoin d’accompagnement pour choisir les bons paramètres

  • Efficacité dépendante de la météo et le contenu en eau des mauvaises herbes

  • Risque pour la faune du sol fait encore l’objet de recherches

Champs d'application

Sur la ferme

  • Annuelles
  • Feuilles larges
  • Graminées
  • Vivaces

Mise en place
à la ferme

  1. Définir ses besoin en fonction de ses cultures et des particularités de sa ferme. Le soutien d’un agronome peut être un atout.

  2. Se procurer l’outil de désherbage électrique approprié et adapter les réglages à sa situation.

  3. Désherber au bon moment et ajuster l’intensité du courant à la situation. La nature du sol, le degré d’humidité et le stade de développement des mauvaises herbes sont des facteurs importants.

  4. Suivre ses champs et répéter au besoin.

Distributeurs

Coûts

Variable

Les équipements de désherbage électrique ont des coûts variables. Les systèmes vont du désherbeur portatif comme le RootWave à des désherbeurs montés sur un tracteur comme les équipements  WeedZapper et Xpower. Par exemple, le coût des équipements de la compagnie WeedZapper pour la saison 2020 allaient de 42 000$US à 59 500$US.

Attention! Les coût indiqués plus bas datent de plusieurs années, ils sont reproduits ici pour donner une idée de grandeur. De plus, il s’agit de coûts évalués pour des dispositifs expérimentaux, non pas pour des équipements disponibles de façon commerciale. Pour avoir une meilleure idée des prix, mieux vaut magasiner.

Dans une étude de l’IRDA, le coût de diverses techniques de désherbage avaient été comparé. Il ne sont ici indiqués que pour donner une idée de grandeur. Le coût des équipements pour couvrir 4 rangs avec un pyrodésherbeur à flamme couverte était de 2680$ et celui d’un pyrodésherbeur à flamme nue était de 9000$. Par comparaison, les sarcleur mécaniques Torsion Weeder de Bezzerides et Finger Weederde Buddingh revenaient à 600$ et 4000$ respectivement (pour 4 rangs), alors qu’un pulvérisateur conventionnel pour herbicides revenait à 4000$ (largeur de 8m).

Subventions

Jusqu'à
5 000$

Programme Prime-Vert Volet 1 | Équipements et pratiques visant la réduction des risques liés aux pesticides

  • 5 000$ / équipement complet pour le désherbage électrique localisé (RootWave) jusqu’à concurrence de 10 000$ pour la durée du programme
  • À noter que le cumul des subventions pour l’ensemble des Équipements et pratiques visant la réduction des risques liés aux pesticides ne peut dépasser 60 000$ pour la durée du programme
  • Programme en vigueur jusqu’en 2023
  • Consulter votre bureau de direction régionale ou votre agronome pour plus d’information
N.B.

N’oubliez pas. Il existe des options de financement pour étaler l’achat d’équipements neufs ou usagés sur plusieurs années. Des programmes de location d’équipements existent également.

Certains équipements étant coûteux, il peut être avantageux d’en faire l’acquisition en commun par l’entremise d’une Coopérative d’utilisation de matériel agricole (CUMA). Il est possible de joindre une CUMA existante.

Personnes-ressources

Maryse
Leblanc

Ph. D., agr., malherbologiste
IRDA

Pour plus d’informations

Sources : Ecophytopic, 2019 / Van Winden, 2018 (comm. pers.) / WeedZapper, 2020 /

Rédigé par Nicolas Chatel-Launay, B.Sc., entomologiste

En collaboration avec Maryse Leblanc, agr., Ph.D., chercheure à l’IRDA