Faits saillants

Généralités

  • Technique utilisée sur plus de 1500 ha au Québec

Avantages

  • Grande flexibilité d’utilisation : peu importe les conditions météorologiques et aucun équipement ni personnel spécialisé nécessaire

  • Traitement sélectif : pas d’impact sur les auxiliaires

  • Réduit le nombre de dommages sur les pommes comparé à la régie conventionnelle

  • Coûte moins cher lorsque plusieurs vergers adjacents utilisent les mêmes phéromones

  • Permet de diminuer les applications visant le carpocapse dont les néonicotinoïdes, pyréthroïdes et/ou organophosphorés (dont les indices de risques sont de moyens à élevés)

Défis

  • Ne peut être combinée avec la pose de filets d’exclusion

DESCRIPTION TECHNIQUE

Chez plusieurs papillons, la localisation de la femelle par le mâle se fait à l’aide d’une phéromone émise par celle-ci. La confusion sexuelle consiste à détourner ce processus de localisation pour freiner la reproduction du ravageur visé. Des diffuseurs vont inonder le verger, en continu, d’une copie de cette phéromone, semant de ce fait la confusion chez les mâles et diminuant leur reproduction. La confusion sexuelle ne permet pas un contrôle parfait des ravageurs, mais permet la diminution des applications de pesticides visant ce ravageur et s’inscrit dans une optique de régie intégrée. Le programme de lutte au carpocapse de la pomme par confusion sexuelle est présentement piloté par l’IRDA, mais peu de gens savent que des phéromones sont également homologuée pour la tordeuse de la vigne et que la confusion sexuelle de celle-ci a démontré son efficacité dans les vignobles des provinces de l’Atlantique (AAC, 2007).

Champs d'application

Pomme

  • Petit carpocapse de la pomme
  • Sésie du cornouiller
  • Sésie du pommier
  • Carpocapse de la pomme
  • Tordeuse à bandes obliques
  • Tordeuse à bandes rouges
  • Tordeuse orientale du pêcher
  • Tordeuse orientale du pommier
  • Tordeuse trilignée

Raisin

  • Tordeuse à bandes obliques
  • Tordeuse de la vigne
  • Tordeuse européenne

Brocoli

  • Cécidomyie du chou-fleur

Chou-fleur

  • Cécidomyie du chou-fleur

Framboise

  • Tordeuse à bandes obliques
  • Tordeuse européenne

Bleuet

  • Sésie du cornouiller
  • Tordeuse à bandes obliques
  • Tordeuse européenne

Mise en place
à la ferme

  1. Calculer le nombre de diffuseurs requis selon le taux spécifié par le manufacturier et commande des diffuseurs

  2. Poser les diffuseurs dès la vue des premiers adultes selon le patron adapté à votre densité de plantation (consulter la fiche réalisée par l’IRDA)

  3. Dans le cas du carpocapse, un diffuseur reste efficace toute une saison

Distributeurs

Coûts

400$/ha
pour l'implantation

Comme la confusion sexuelle a un effet marqué sur les populations de ravageurs, la quantité de diffuseurs à installer diminue après 2 ans et le nombre de traitements insecticides diminue graduellement jusqu’à la 4e année. À ce moment, les diffuseurs subventionnés reviennent au même coût que les traitements insecticides ainsi évités. Le coût vrai coût de la technique se calcule donc en coût d’implantation plutôt qu’en coût annuel. Il en coûte alors environs 400$ pour convertir un hectare en confusion sexuelle (IRDA, 2018). Après 3 ans, les coûts de la confusion sexuelle avec traitements insecticides sont similaires à ceux des traitements conventionnels (2-3 traitements insecticides visant le carpocapse).

Subventions

70-90%
des dépenses admissibles

Le Programme d’appui à l’utilisation d’agents biologiques et de phéromones visant la réduction des risques liés aux pesticides par les entreprises agricoles du MAPAQ subventionne 70% des coûts en matériel et permet une aide financière maximale de 12 000$ par exploitation agricole sur la durée du programme. Programme en vigueur jusqu’au 31 mars 2019 ou jusqu’à l’épuisement des crédits. Consulter votre bureau de direction régionale ou votre agronome pour plus d’informations

Personnes-ressources

Daniel
Cormier

Ph. D.
IRDA

Elisabeth
Hodgdon

M. Sc.
Université du Vermont

Validé par Philippe Jetten-Vigeant, agr.